Agenda activités 2018

SOIRÉES D’OBSERVATION :

A Malherbe sur Ajon (Banneville),ou à la cote 112 (Esquay-Notre-Dame) ou à Caen (Venoix)

  • Samedi 13 janvier 2018
  • Samedi 17 février 2018
  • Samedi 17 mars 2018
  • Samedi 5 mai 2018
  • Vendredi 27 juillet 2018 (éclipse de Lune, opposition martienne)
  • Samedi 30 septembre 2018

Important : Des ateliers seront proposés en remplacement des observations en cas de météo défavorable. Pour être informé des changements de programmation, inscrivez-vous à la notre liste de diffusion.

Face au nombre croissant de participants, des gênes occasionnées par les phares des véhicules et de leur stationnement, une discipline s’impose sur le site de Banneville, avec une zone pour le stationnement des véhicules des personnes apportant du matériel d’observation avec une voie de circulation et une zone d’observation, et l’utilisation du parking situé à 300 mm pour les simples visiteurs qui peuvent venir et partir à leur guise sans gêner les observateurs.
D’autres soirées d’observation peuvent être programmées en fonction des prévisions météo ou d’évènements astronomiques. Lors de ces soirées, chaque participant est invité à regarder dans le télescope des autres participants. Les constellations et leurs principales étoiles sont montrées à l’aide d’un rayon lumineux (homologué), ainsi que la position des objets remarquables afin de faciliter la recherche et le pointage pour les débutants. Quelle que soit la saison, les soirées et les nuits d’observations peuvent être froides voire glaciales. Il faut donc se couvrir chaudement de la tête jusqu’aux pieds. Des boissons chaudes ou fraîches et des petits gâteaux sont aussi les bienvenus, à votre bon cœur… Pensez à apporter un mug, un verre ou une tasse.

ATELIERS (Dates à définir)

  • Réalisation de table équatoriale pour Dobson
  • Les bases de l’astronomie
  • Réalisation de time lapse

Samedi 27 Janvier 2018 : Réunion d’information et projets pour 2018 à l’annexe de Tandem
Pour commencer la nouvelle année, cette soirée a pour but d’informer, de discuter et d’élaborer les activités du club pour l’année qui commence et de préparer l’assemblée générale prévue. Elle sera clôturée par un pot de l’amitié et autour d’une galette des rois. Une soirée où se mêle convivialité et amitié, à ne pas manquer, même en famille !

Samedi 03 Mars 2018 : Assemblée générale de la GIRAFE

Samedi 14 Avril 2018 : Rencontres Astronomiques du Calvados à Banneville
Partage, échange et convivialité sont les maîtres mots des « Rencontres Astronomiques du Calvados » (RAC). Partage entre passionnés mais aussi envers le grand public qui est aussi convié à venir jeter un œil dans l’oculaire des instruments mis à disposition. Pas de véritable programme officiel, chacun est à la fois acteur et spectateur. Convivialité autour d’un verre de l’amitié et d’un repas entre passionnés juste avant d’aller observer. Les RAC laissent beaucoup de bons souvenirs à ses participants et il ne faut pas hésiter à y participer.

Samedi 16 juin : Atelier débutant et soirée astro à Banneville sur Ajon.

Samedi 30 juin 2018 : Randonnée astro à Campeaux dans le bocage virois
À la demande de l’association ATVS, la GIRAFE est a nouveau sollicitée cette année pour mettre à la disposition des randonneurs des télescopes afin de leur faire découvrir les joyaux du ciel d’automne et leur montrer les principales constellations et leurs étoiles remarquables. En cas de mauvais temps, un exposé astro est prévu afin de satisfaire la curiosité des participants.

Vendredi 27 juillet 2018 : Observation opposition de Mars et de l’éclipse de Lune
Deux évènements célestes ce même vendredi de juillet avec la pleine Lune qui se lèvera éclipsée et Mars au moment de son opposition. À savourer à la chapelle de Banneville sur Ajon dès le coucher du Soleil.

Lundi 30 juillet 2018 : Soirée astro à Janville
À la demande de l’association Val Es Dune, la GIRAFE est sollicitée cette afin leur faire découvrir les joyaux du ciel de l’été et leur montrer les principales constellations et leurs étoiles remarquables. En cas de mauvais temps, un exposé astro est prévu afin de satisfaire la curiosité des participants.

Samedi 4 août 2018 : Nuit des étoiles à Banneville sur Ajon
Le mois d’août est sûrement un moment idéal pour faire découvrir le ciel étoilé au grand public et ainsi l’initier à l’astronomie et à sa pratique. Les simples curieux du ciel étoilé, tous ceux pour qui la beauté d’un clair de Lune, d’une éclipse, le ballet incessant des planètes, le passage d’une comète ou le scintillement des étoiles ne laissent pas indifférent, sont ainsi conviés à venir découvrir une partie de cet univers qui nous entoure et dans lequel nous vivons. Elle a aussi pour but de permettre aux astronomes amateurs de partager leur passion du ciel étoilé avec les curieux d’un soir.

Samedi 13 octobre 2018 : Jour de la nuit à Banneville sur Ajon
Sensibiliser le public sur l’excès de lumière la nuit et de ses effets, tel est le thème de cette manifestation… La GIRAFE ira observer les beautés du ciel étoilé en s’éloignant de cette pollution lumineuse à la chapelle de Malherbe sur Ajon, avec pourquoi pas une exposition thématique à l’intérieure de la chapelle.

Jeanne BOUTEMY

Médecin généraliste
Mariée, 2 enfants
Autres passions : La musique, les voyages et la gastronomie

GIRAFE Infos : Depuis combien de temps tu t’intéresses à l’astronomie ?

Jeanne BOUTEMY : Depuis l’enfance. Mon oncle me montrait le ciel nocturne, dans le Bocage Normand, tout près de Banneville ! Il m’a appris les noms de Véga, Bételgeuse, géante rouge, supernova… Cela me fascinait. J’ai choisi la médecine par vocation, mais l’attrait des sciences plus dures ne m’a pas quittée. J’ai décidé de pratiquer l’astronomie il y a quelques années seulement, lorsque j’ai pu trouver du temps, une fois mes études terminées. J’ai commencé avec des jumelles, je me suis plongée tout l’été dans la voie lactée. Lire la suite

LES JUMELLES « YEUX DE HIBOU »

La petite histoire raconte qu’il y a quelques années, un astronome amateur a découvert, sur un stand d’une foire au grenier, un accessoire photographique: un télé-convertisseur NIKON (ref TC-E2) servant à doubler la focale de certains appareils photo numériques compacts ainsi que de caméscopes. Intrigué par l’accessoire, il regarde comme à travers une longue vue. Ce qu’il y voit dedans le surprend agréablement. De plus l’image est dans le bon sens et cela lui donne l’idée de l’essayer sur le ciel étoilé. Il en prend possession pour une somme modique et à la nuit tombée, il observe la voûte céleste avec sa nouvelle acquisition et il est très surpris des performances de cet accessoire, qui n’est pas conçu à l’origine pour l’observation. Il décide alors d’en commander un second sur un site de petites annonces et il monte les deux télé-convertisseurs dans une monture en bois tout spécialement fabriquée pour en faire une paire de jumelles. Et là l’instrument fabriqué lui permet de redécouvrir le ciel comme à l’œil nu, mais en beaucoup plus lumineux. Avec un grossissement de seulement 2 fois et deux objectifs de 52 mm, cette paire de jumelles agit donc comme un amplificateur de lumière. L’image est d’une grande netteté malgré l’absence de réglage, d’un beau piqué et d’un grand champ de vision d’environ 28 à 30°. Ne voulant pas garder sa trouvaille pour lui seul, notre astronome amateur l’a partagé autour de lui et sur les forums d’astronomie. Lire la suite sur : Jumelles 01

Oumuamua

Ce mystérieux astéroïde qui a le profil idéal pour être un vaisseau spatialLa forme de cet objet venu des étoiles intrigue les scientifiques qui recherchent des traces de civilisations extra-terrestres

En savoir plus avec l’article de sciences et avenir ou l’article tres complet de futura sciences

20 décembre 2017 : Le cas étrange et inédit de ʻOumuamua est peut-être en passe d’être résolu. Quelle est sa véritable identité ? Un vaisseau extraterrestre ? Un astéroïde ? Selon une nouvelle étude, le premier objet interstellaire jamais découvert pourrait bien être glacé à l’intérieur et serait étonnamment proche de nos transneptuniens. Un véritable messager d’un autre Système solaire…

Nouvel article de futura sciences

 

Achat, les pièges à éviter (et quelques conseils)

Il est toujours difficile de conseiller quelqu’un sur le choix d’un télescope. Trop de facteurs entrent en jeux et en fonction de ce qu’on veut faire avec son instrument (visuel ou photographie du ciel profond, …), ses contraintes de transport, son budget, etc, le choix final sera très différent. Le télescope parfait n’existe pas.

Néanmoins il y a certains instruments que l’on peut clairement déconseiller, car ils sont tout simplement mauvais. Est-il besoin de précisez que si vous achetez votre instrument dans un supermarché, vous risquez fort de vous retrouver avec un bibelot inutilisable? Même les opticiens sont à éviter. Privilégiez les boutiques spécialisées en astronomie. Il existe de nombreuses enseignes très sérieuses sur internet (Astronome.fr, Optique Unterlinden, Astro-shop.fr, etc.) et la plupart sont à même de vous conseiller si vous les contactez directement.

Le 114/900 EQ1: le télescope à fuir!

Mais même dans les boutiques spécialisées on trouve encore des instruments dont on se demande pourquoi ils sont au catalogue tellement ils sont mal conçus. C’est le cas en particulier du 114/900 sur monture équatoriale EQ1 :
Télescope 114/900 sur monture EQ1 : Le piège à éviter.

En résumé, une optique correcte, mais sur une monture sous-dimensionnée, donc instable, et trop complexe pour débuter. Bref le meilleur moyen de dégoûter quelqu’un de l’astronomie. Les modèles sur monture EQ2 sont préférables, mais restent à nos yeux beaucoup trop complexes. Une monture équatoriale sur ce type d’instrument d’initiation n’a guère d’intérêt.

Nous sommes trop souvent sollicités pour de l’aide sur ce modèle de télescope. Mais de notre point de vue le cas est désespéré et on ne pourra rien pour vous, à part vous conseiller de changer de monture (par exemple une AZ4, cf. le lien précédent), ou de le revendre pour en acheter un meilleur.

Un Dobson de table 114/450 (Orion Funscope): moins cher que le 114/900 Eq1 (moins de 150€), et pourtant beaucoup plus utilisable.

À moins que votre principal objectif soit de faire de l’astrophotographie du ciel profond (mais dans ce cas il faut une monture beaucoup plus robuste et ce n’est pas du tout le même budget), notre conseil serait plutôt de choisir un télescope de type Dobson, beaucoup plus simple à manipuler: pas de mise en station compliquée, on pose le télescope, on observe.

Vous trouverez plusieurs articles consacrés aux Dobson sur le site:

Il y en a de toutes les tailles et pour tous les budgets.

Ce type d’instrument est même adapté à des enfants:
Le Dobson de table 76/300 et 76/350, un petit télescope pour les enfants (et les grands) à partir de 6 ans

L’achat d’un instrument ne devrait pas se faire sur un coup de tête, mais être mûrement réfléchi. Gardez à l’esprit que plus le diamètre du miroir est important, plus le télescope vous montrera de choses (mais n’espérez pas voir les mêmes images qu’Hubble!). De ce point de vue si vous être vraiment motivé il vaut mieux parfois investir un peu plus et avoir un instrument de plus gros diamètre qui vous en montrera nettement plus. On trouve également des offres intéressantes sur le marché de l’occasion.

Et avant de faire votre choix on ne saurait trop vous conseiller de participer à une soirée d’observation de l’astroclub le plus proche de chez vous. Celle de la Girafe sont publiques et annoncées sur la page « Programme des activités » (menu du haut). L’inscription à la liste de diffusion est conseillée pour être tenu au courant des changements de dernières minutes. Cela vous permettra de vous rendre compte de ce que vous pourrez espérer voir dans un télescope et d’obtenir des conseils.

Enfin, pour vous aidez à faire vos débuts dans l’observation du ciel profond avec votre nouvel instrument, la Girafe vous propose le guide pour l’astronome débutant.

Choisir ses oculaires

Après avoir acquis son premier instrument ou son nouvel instrument d’observations astronomiques, et fait les premières observations avec les oculaires d’origine, l’acquisition de nouveaux oculaires donnant un plus large choix de grossissements semble indispensable pour profiter pleinement du potentiel de son télescope.

Alors quels oculaires choisir ? Des oculaires à prix raisonnable mais qui en donnent pour leur argent ? Classique ou grand champ ? Et pour les porteurs de lunettes de correction ? Pour répondre au mieux à ces questions et se faire une idée assez précise des différents oculaires disponibles sur le marché, l’idéal est quand même d’assister aux soirées d’observations de la GIRAFE ou de tout autre astroclub.

Lire la suite en cliquant sur : Oculaires