Livres pour enfants

Voici une sélection de livres à offrir aux petites têtes blondes
  • Copains du ciel (Encyclopédie) chez Milan Jeunesse
  • Le ciel étoilé (Encyclopédie chez GulfStram éditeur) Un livre fluorescent à lire de jour et de nuit
  • Expériences pour découvrir l’espace (Croq’sciences) chez Nathan
  • Mon grand livre du ciel (Découvrir, observer, reconnaitre, fabriquer, jouer, imaginer) chez Milan

Romans…  littérature jeunesse

  • Les p’tites poules de Christian Jolibois & Christian Heinrich (histoires à partir de 6 ans) chez Pocket Jeunesse
  • « Un poulailler dans les étoiles » et « Non d’une poule on a volé le soleil »
  • Contes de l’étoile filante (histoires à lire le soir à partir de 3 ans) chez Gründ
  • La lune perdue de Jimmy Liao (Album pour enfants et adultes) chez Bayard Images
  • Luna la petite Ourse de Antoon Krings (collection Drôles de petites bêtes) chez Gallimard jeunesse
  • Aliocha ou le secret du vent – texte de Sylvie BORTEN et Violetta WOWCZAK, illustré par Sandra DESMAZIERES. Conte inspiré de la tradition slave.

Extrait de ce bel album initiatique pour enfants. Voilà comment commence l’histoire :
« Un soir d’entre les soirs, accoudé à la fenêtre, Alicha observe la lune.

– Mamounia, dit-il, ce soir la lune est comme un croissant mais dans quelques nuits, elle disparaîtra complètement. Et encore après, elle devindra toute ronde. Pourquoi ?Mamounia sourit.- Tu vois, Aliocha, répondit-elle tout bas, la lune est un fruit magique semé dans le ciel par la Mère Nuit pour son fils, le Dragon bleu. Chaque nuit, le Dragon bleu croque dans la lune et c’est pour cela qu’elle diminue. Quand il en a mangé le dernier morceau, la Mère Nuit sème une nouvelle lune et ils la laissent pousser. Ainsi, la lune grandit chaque nuit jusqu’à ce qu’elle devienne toute pleine et mûre. Alors le Dragon bleu peut à nouveau se nourrir.

Aliocha n’en croyait pas ses oreilles. Un Dragon bleu qui mangeait la lune !

– Saperlicroche ! s’exclama-t-il. Si je monte tout en haut du vieux chêne, mes yeux seront près du ciel et je pourrai voir le Dragon bleu manger la lune ! S’il te plaît, Mamounia, laisse-moi y aller…

Mamounia lui donna la permission de sortir, rien qu’un petit temps de noisette… »

Partager: