Ophélie M.

ophelieMANIER.jpg

Interne en Psychiatrie à Caen.

Née en 1985.

 

GIRAFE Infos : Depuis combien de temps tu t’intéresses à l’astronomie ?


Ophélie M. : Je crois me souvenir que c’est un intérêt que j’ai depuis l’enfance. Ma mère m’avait offert un petit télescope pour enfant avec lequel j’essayais bien maladroitement de contempler la lune et les animaux ! En grandissant, j’aimais aussi regarder les émissions scientifiques à la télévision et la nuit des étoiles avec Hubert Reeves. Et j’étais émerveillée par les photographies prises par le télescope spatial Hubble!

GIRAFE Infos : Quel(s) instrument(s) possèdes-tu ?


Ophélie M. : Pour l’instant je ne possède pas d’instruments. Grâce au club, j’ai pu emprunter une paire de jumelles qui me permet de faire mes premiers pas dans l’observation, de me familiariser avec le ciel ! Les observations à la chapelle de Banneville sur Ajon me permettent également de découvrir différents instruments grâce aux autres membres du club ! Et c’est bien appréciable !

GIRAFE Infos : Dans quelle catégorie d’amateur tu te situes ?


Ophélie M. : Même si je suis débutante dans ce domaine, je suis aussi passionnée ! Et justement, le fait de débuter et d’avoir plein de choses à découvrir est très enthousiasmant !

GIRAFE Infos : Dans l’astronomie, y a-t-il un domaine qui t’intéresse plus particulièrement ?


Ophélie M. : Non, pour l’instant je n’ai pas de domaine de prédilection. Et j’aime autant l’observation que la théorie !

GIRAFE Infos : Tu observes souvent le ciel ?


Ophélie M. : Pas assez souvent à mon goût… Et le fait d’habiter en ville, sans jardin ni balcon, ne facilite pas les choses. Cependant, dès que le ciel est dégagé, je m’arrête quelques minutes pour contempler la voûte céleste à l’œil nu.

GIRAFE Infos : Tu as décroché dernièrement un diplôme en astronomie, qu’est-ce qui t’as motivé à le faire ?

Ophélie M. : En fait, après le baccalauréat, j’étais entrée en classe préparatoire afin de faire un jour de l’astrophysique… Finalement, j’ai fait de la médecine… Quelques années ont passé et j’ai eu envie de me replonger dans cette ancienne passion ! En 2011 j’ai fait un stage de quelques jours à la ferme des étoiles dans le Gers. Et en 2012, j’ai postulé pour le diplôme universitaire d’Astronomie et Mécanique Céleste de l’Observatoire de Paris pour approfondir mes connaissances, voir ce que je valais et par plaisir aussi ! Et c’était vraiment très sympa de prendre du temps pour bosser là-dessus : c’était stimulant intellectuellement, il y avait une bonne ambiance au sein de notre petit groupe de travail et cela changeait les idées !

GIRAFE Infos : Dans l’actualité astro de ces derniers mois, y a t il quelque chose qui t’a le plus intéressé ?

Ophélie M. : C’est difficile de choisir une chose en particulier… Cet été, les conférences du festival d’astronomie de Fleurance m’ont passionnée ! Il y a eu aussi l’envol vers la station spatiale internationale du petit androïde japonais Kirobo ! L’exploration de Mars et les projets de missions humaines ! Les questions sur la matière noire et l’énergie noire ! Sans oublier la découverte du ciel d’hiver !

GIRAFE Infos : Tes projets astro pour l’avenir ?


Ophélie M. : J’espère qu’ils seront nombreux ! À court terme, ce serait poursuivre la découverte du ciel et des instruments et en acquérir un moi-même ! Un peu à côté, mais touchant au même sujet, je dois aussi terminer un travail de thèse sur les aspects médicaux et psychologiques des voyages à destination de Mars.
Pour l’année prochaine, je souhaiterais aussi m’inscrire à la capacité de médecine aérospatiale à Paris et m’inscrire au cursus de licence de physique à distance à l’université Pierre et Marie Curie. Et à plus long terme, avec d’autres membres du club, on aimerait faire une session d’observations au Pic du Midi ! Observer et photographier les aurores boréales, voyager au Chili… Bref, beaucoup de choses !

Merci à Ophélie d’avoir bien voulu répondre à ces quelques questions.

Retour à la liste des portraits

Partager: