Réglage du viseur

BIEN REGLER SON VISEUR
Accessoire utile voire même indispensable, le viseur est ce petit instrument fixé sur le coté du tube optique qui permet grâce à son large champ optique, de faciliter la recherche et la visée d’un objet céleste afin que celui-ci apparaisse dans le champ de l’oculaire de l’instrument d’observation.

Il est appelé chercheur lorsqu’il s’agit d’une petite lunette équipé d’un réticule (une croix). L’image est alors inversé et grossie de 5 à 10 fois, quand au champ apparent il est de l’ordre de 5° à 7°, ce qui est largement supérieur au champ de l’instrument principal qui est au maximum de 2.5°. Le diamètre de son objectif souvent compris de 20 et 50 mm détermine sa luminosité et sa capacité à viser des objets très faiblement lumineux et invisibles à l’oeil nu. Certains chercheurs ont un système de redressement d’image, ce qui facilite la visée des astres. Les plus courants sont les 5 X 24 , 6 X 30 et 8 ou 9 X 50.

Il est appelé pointeur lorsqu’il s’agit d’un système qui émet un point ou une cible lumineuse rouge virtuelle sur le fond du ciel via un plan incliné transparent. Les objets du ciel sont alors visibles directement, leur image n’est ni grossie ni inversée, par contre
seuls les objets visibles à l’oeil nu ne peuvent-être pointés.

Le chercheur et le pointeur sont en fait deux systèmes complémentaires qu’il peut-être intéressant de monter sur son instrument d’observation. Pour être vraiment utilisables, ils doivent-être parfaitement réglé par rapport à l’instrument principal sous peine d’avoir beaucoup de difficultés à observer l’objet céleste convoité. Souvent négligé par les observateurs débutants, un mauvais réglage du chercheur ou du pointeur peut rendre insupportable l’utilisation d’une lunette ou d’un télescope.

Pour les modèles de chercheur 5 X 24 ou 6 X 24 qui équipe certains instruments d’initiation bas de gamme, le support équipé de 3 simples vis de réglage possède un jeu important à l’opposé des vis, entre le corps du chercheur et son anneau de fixation. Pour remédier à ce défaut de conception, il suffit tout simplement de mettre de la feutrine autocollante à l’intérieur de l’anneau du support chercheur pour combler le jeu (voir photo).


REGLAGE DU VISEUR
Le principe de réglage d’un chercheur ou d’un pointeur est identique, seule l’image vue à travers le type de viseur utilisé sera légèrement différente.

  • Installer un oculaire donnant le plus faible grossissement.
  • Pointer comme avec un fusil le tube optique de l’instrument vers un objet fixe, comme le clocher d’une église, la cime d’un arbre ou d’un poteau, une cheminée ou autre (NB : il est strictement interdit de viser une fenêtre du voisinage).
  • Centrer dans le champ de vision de l’oculaire l’objet qui sert de cible et bloquer les mouvement du tube optique.
  • A l’aide des vis de réglage situé sur le support (de 2 à 6 vis selon modèle de viseur), régler le centre du réticule du viseur sur l’objet choisi (souvent une croix pour un chercheur et un point rouge pour un pointeur).
  • Faire de même en montant des oculaires de plus en plus puissant afin d’affiner le réglage du viseur.

NB : Pour les instruments installés sur une monture azimutale, positionner le réticule de façon à ce qu’il forme le signe plus (+).
Sur certains chercheurs, la netteté de l’image et/ou du réticule peut-être réglée en tournant un bague moletée coté oculaire ou objectif. Pour plus de précisions, se référer à la notice de l’instrument.

Partager: