Michel FOURCAULT

MichelFourcault.jpg68 ans

Marié, deux enfants

Retraité de chez MOULINEX depuis 1997

(Cadre méthodes machines spéciales)

GIRAFE Infos : Depuis combien de temps tu t’intéresses à l’astronomie ?

Michel FOURCAULT : Depuis 2003, à l’occasion d’une porte ouverte organisée par un club astro de la région. C’est mon fils technicien chez PHILIPS à CAEN qui m’a fait connaître l’Astro-club de la GIRAFE, et après un premier contact concluant avec des passionnés lors de la seconde édition des « Rencontres astronomiques du Calvados » en mars 2005, cela m’a convaincu que ce club deviendrait mon principal centre de loisir de retraité, de plus sa proximité a facilité mon choix. Après divers activités de loisir comme le foot, la photo, la création de Bonsaï (arbre en pot), le dessin, la peinture… qui ont occupé 55 années de ma vie, l’astronomie est devenue une nouvelle passion. Certes mes connaissances étaient plutôt modestes jusqu’en 2003, les planètes, les constellations, la Lune ne faisaient pas parties de mes préoccupations. Les missions scientifiques lunaires étaient déjà plus palpables, quand au ciel profond c’était pour moi de l’abstrait.

GIRAFE Infos : Quel(s) instrument(s)possèdes-tu ?

Michel FOURCAULT : Mon premier instrument a été une paire de jumelles reçue lors d’un anniversaire vers l’age de 18 ans. J’étais loin de penser à cette époque que le ciel était à ma portée pour certaines observations astronomiques, et seule la Lune était observée, véritable joyau à chacune de ses phases. Je la possède toujours et c’est devenu un instrument fétiche. Je possède une lunette 70/700 sur monture équatoriale que j’utilise pour le planétaire en ville, instrument léger, peu onéreux et de qualité acceptable pour un débutant. Equipée de bons oculaires, cela en fait un instrument amélioré qui m’a permit de m’initier à la photo numérique et dont je suis fier de montrer le résultat : Lune, Soleil, Vénus et éclipses (NDLR : Voir les photos des adhérents des précédents numéros). Je possède également un télescope KEPLER 150/750 sur monture équatoriale EQ 4 motorisée en ascension droite, ce tube peut aussi être monté sur une monture azimutale de type DOBSON de fabrication artisanale.

GIRAFE Infos : Dans quelle catégorie d’amateur tu te situes ?

Michel FOURCAULT : Après trois années d’expériences, je me considère comme un débutant passionné. Confirmé, dans dix ans peut-être! Expert, jamais (?)

GIRAFE Infos : Tu observes souvent le ciel ?

Michel FOURCAULT : Le plus souvent possible lorsque les conditions météo sont favorables. L’observation du soleil me passionne. En ville sur ma terrasse avec la lunette de 70 ou je fais essentiellement du planétaire, les observations étant limitées compte-tenu de la pollution lumineuse. Au bord de la Mer avec le Newton de 150, les objets du ciel profond deviennent accessibles. Néanmoins, la ciel à l’œil nu nous offre de très beaux spectacles.

GIRAFE Infos : Dans l’actualité astro de ces derniers mois, y-a-t-il quelque chose qui t’a le plus intéressé ?

Michel FOURCAULT : Compte-tenu de ma petite expérience, c’est de voir l’évolution constante du matériel présent sur le marché : L’automatisation du positionnement des instruments d’observation ou bien encore l’astrophotographie numérique.

GIRAFE Infos : Tes projets astro pour l’avenir ?

Michel FOURCAULT : Acheter une PST CORONADO est toujours d’actualité pour l’observation du Soleil, ses taches et ses protubérances en toute sécurité et le plus souvent possible. Garder de bonnes relations avec les membres de l’Astro-club de la GIRAFE, qui m’ont appris énormément de choses, toujours disponible pour donner de bons conseils en astronomie. J’espère pouvoir remplacer ma monture actuelle afin de m’équiper d’une monture plus performante avec système de guidage GOTO. Un appareil photo APN reflex fait déja partie de la panoplie de mon équipement, cela me permet de m’améliorer en photo astro que je pratique déja avec un APN compact qui à ses limites. Les traitements photos en informatique deviennent nécessaires. Je dois m’activer pour tout digérer, vues les techniques qui évoluent sans cesse.

Retour à la liste des portraits

Partager: