Stephane JOUIN

Stephane_JOUIN.jpg

Né en 1968

4 enfants

Ingénieur

Entre technophile et geek

GIRAFE Infos : Depuis combien de temps tu t’intéresses à l’astronomie ?

Stéphane JOUIN : Mes premiers souvenirs remontent vers 10/11 ans. En rentrant en 6ème, je m’étais inscrit au club astronomie du collège. J’avais en charge de surveiller le ciel et de contacter les membres du club pour une séance d’observation depuis la cours du collège. Même si je pratique l’astronomie de façon irrégulière, j’ai toujours été attiré par ce qui se passe là-haut.

GIRAFE Infos : Quel(s) instrument(s) possèdes-tu ?

Stéphane JOUIN : Une lunette ED80 80mm f/7.5 d’Orion.
Une lunette ShortTube 80 mm f/5.0 d’Orion.
Une lunette H-alpha LS60THaB1200 de Lunt en double stack.
Trois caméras WAT-902H2 Ultimate de WATEC pour la détection des météores. L’une des cameras est mobile permettant de l’emporter un peu partout.

GIRAFE Infos : Dans quelle catégorie d’amateur tu te situes ?

Stéphane JOUIN : Débutant. Il y tellement de chose que je ne connais pas (encore !).

GIRAFE Infos : Dans l’astronomie, y a-t-il un domaine qui t’intéresse plus particulièrement ?

Stéphane JOUIN : L’observation du Soleil. Chaque jour c’est un spectacle toujours différent même si les conditions ne sont pas toujours au rendez-vous. La détection des météores par vidéo et radio. L’avantage de la détection radio, moins spectaculaire, est quelle peux se faire 24h/24.

GIRAFE Infos : Comment t’es venue l’idée de détecter les météores à l’aide de la vidéo ?

Stéphane JOUIN : Par curiosité et à la suite d’un article en 2008 dans Ciel&Espace ou un pionnier de la détection en France, Tioga Gulon, présentait sont système pour enregistrer les météores avec une camera de surveillance. Il expliquait aussi dans l’article que c’était un domaine ou les amateurs et les professionnels pouvaient encore beaucoup échanger. Je l’ai contacté pour avoir plus d’information sur son système et l’aventure a commencée.

GIRAFE Infos : Tu observes souvent le ciel ?

Stéphane JOUIN : Pas autant que je le voudrai à cause de la météo et du manque de temps car je suis un touche à tout.

GIRAFE Infos : Dans l’actualité astro de ces derniers mois, y a t il quelque chose qui t’a le plus intéressé ?

Stéphane JOUIN : Le transit de Venus que j’ai pu observer avec le club de la Girafe, malgré la météo.

GIRAFE Infos : Tes projets astro pour l’avenir ?

Stéphane JOUIN : Continuer dans la détection des météores et faire partager cette activité avec d’autre. La France reste un des pays européen ou il y a le moins de stations de détections. La réalisation d’un télescope type STROCK avec d’autres membres du club de la Girafe et de l’ASNORA.
Merci à Stéphane d’avoir bien voulu répondre à ces quelques questions.

Retour à la liste des portraits

Partager: