M45 – amas des pleïades

Cet amas ouvert est connu depuis la plus haute antiquité, les hommes du néolithique lui accordaient une extrême importance puisque sa réapparition dans le ciel du matin marquait le début des moissons dans l’hémisphère nord de la Terre. Son nom provient de la mythologie grecque puisque les Pléiades sont sept sœurs nommées Astérope, Mérope, Electre, Maïa, Taygène, Célanéo et Alcyone, et elles sont les filles d’Atlas et de Pléioné. Environ 500 étoiles le composent, dont onze sont visibles à l’œil nu, et il s’étend sur 2° soit 4 fois la pleine Lune. Agé de 100 millions d’années, les étoiles qui le composent devraient se séparer dans 250 millions d’années. Les plus brillantes sont entourées d’une nébulosité que les astronomes croyaient être leur berceau, mais il s’agit en fait d’un simple nuage de gaz et de poussières que l’amas croise dans sa rapide progression.

Observation :

M45

M45 – photo Nicolas Legatelois

Visible dans le ciel d’automne et d’hiver, de 5 à 11 étoiles qui le composent peuvent observées à l’œil nu selon l’acuité visuel de l’observateur et la noirceur du ciel, il est même visible en périphérie de ville. Une simple paire de jumelles est sûrement l’instrument idéal pour l’observer dans son entier. Un instrument de 200 mm d’ouverture et un ciel bien noir sont nécessaires pour observer les nébulosités autour des étoiles les plus brillantes. Au début du printemps, le premier quartier lunaire le croise voire même passe juste devant, ce qui produit des occultations d’étoiles qui composent cet amas, le spectacle est alors magnifique.

Carte_M45

carte pour localiser M45
(réalisée avec le logiciel libre Cartes du Ciel/Skychart)

Télécharger la carte au format PDF

 

Partager: