CR balade cadrans solaires autour de Caen – 11/06/2022

« 5 motos, 2 scooters et 3 voitures; nous voilà tous réunis à Saint-Contest pour le départ de cette balade découverte des cadrans solaires autour de Caen. Comme la région caennaise recèle beaucoup de cadrans avec une grande étendue, leur découverte a été répartie sur deux balades, et celle de ce samedi est la première et concerne principalement ceux situés au Nord de la région. Le temps est idéal pour la moto: ensoleillé mais pas trop chaud, parfaites conditions aussi pour que Tituan et Loïs fassent leurs premiers tours de roue sur la place passager de la moto de Pascal.

Le premier cadran couvre toute la face sud du clocher de l’église de Saint-Contest. Les lignes et inscriptions sont effacées et il est difficile à lire mais il n’en demeure pas moins imposant. Premier réflexe: on vérifie tous qu’il indique bien la bonne heure: 12h au soleil, 14h à notre montre.

On prend la direction de Villons les Buisson où un autre beau cadran nous attend. On a l’impression qu’il a été re-dessiné pas dessus un ancien cadran. Pascal en profite pour faire un petit rappel sur l’équation du temps, un peu de Newton et de Kepler. Il nous explique aussi que l’inclinaison du style est fonction de la latitude et nous montre la direction de l’étoile polaire.

À Mathieu, ce sont 2 cadrans qui nous attendent: le premier est déroutant car il a 2 styles!? Le premier style indique bien l’heure solaire mais alors a quoi peu bien servir le second style; spéculations vont bon train. J’ai regardé sur le site de Michel Lalos, mais il n’y a pas plus d’explication. Le mystère reste entier. Le second cadran rue du Puits est plus classique déclinant Sud-Ouest.

Nous reprenons nos motos, scooters et voitures direction Plumetot : le cadran se trouve dans un médaillon, plutôt original avec une devise en latin qui attire notre attention. Finalement on se met d’accord c’est écrit « A Salis Ortu » qui signifie « Du lever du Soleil» (merci Google).

On repart vers Périers-sur-le-Dan, petites ruelles où les locaux sont méfiants; mais qui sont ces bikers !? le cadran se trouve sur la façade d’un ancien tabac.

À Saint Aubin d’Arquenay, petite déception me concernant: le cadran semble avoir été déplacé. Il est juste sous la gouttière du toit, à l’ombre. On ne s’attarde pas trop et on remonte sur nos 2 roues direction le château de Bénouville.

Là Gérard fait jouer ses relations et on nous ouvre les portes du château. Merci Gégé. Le parc du château est magnifique. Un cadran « double face » : une face déclinant de l’après-midi et une autre déclinant du matin avec la devise « ultima Latet », qui signifie « La dernière est cachée ». On profite du parc pour une pause bien méritée : boissons et gâteaux. Nicolas sort une lunette solaire pour une observation du soleil, des protubérances sont bien visibles sur le pourtour.

J’en profite pour vous donner 2 liens : https://sdo.gsfc.nasa.gov/ et https://www.spaceweatherlive.com/fr.html si voulez suivre l’activité solaire en temps réel et connaître les pics d’activité de notre astre.

Enfin la balade prend fin avec 3 derniers cadrans : un à Hérouvillette, sur l’église, lui aussi double face, un autre à Escoville sur la façade d’un bâtisse. il n’est pas déclinant, bizarre. Serions nous orientés plein sud? On a tous vérifié avec une boussole! Eh bien oui bingo plein sud! Et enfin Cagny avec un magnifique cadran sur l’église et une équation du temps. Retour au parking pour se dire au revoir. Des badauds curieux et la Harley de Gégé qui a la cote.

Merci Pascal pour avoir organisé cette balade. J’ai hâte de découvrir le second volet .

Christophe BUZZACARO

Lien de téléchargement des photos de Gérard : https://we.tl/t-2cBNeYjiop

Les photos de Nicolas sont accessibles ici: https://photos.app.goo.gl/oZXycS7gFStftzHJ8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.