BIEN CHOISIR SON TÉLESCOPE POUR OBSERVER

Le choix important proposé par les différents revendeurs de matériel astro peut rendre le choix difficile pour un débutant ou une débutante et mieux vaut ne pas se tromper d’instrument pour qu’il ou elle profite pleinement à observer les beautés du ciel étoilé. Quant à ceux qui pratiquent déjà et qui souhaitent acquérir un instrument plus puissant ou plus pratique à utiliser, les conseils des observateurs de la GIRAFE peuvent être d’une grande utilité. Et à la GIRAFE nous ne conseillons que ce que nous utilisons, donc du matériel testé et approuvé.

Aujourd’hui le prix du matériel d’astronomie est devenu très abordable, voire même trop, permettant ainsi à de simples curieux d’acquérir un télescope sans avoir aucune notion d’astronomie, sans savoir se repérer un minimum dans le ciel et sans s’être renseigné auprès d’amateurs confirmés. Avec au final un achat « coup de tête » d’un instrument douteux voir difficilement utilisable, qui servira au mieux deux ou trois fois sur la Lune et qui finira dans le grenier ou sur « Leboncoin ». Alors pour éviter un achat inutile, mieux vaut acquérir un instrument qui donne l’envie d’observer souvent et de progresser. Suffisamment puissant pour bien voir les principaux objets planétaires et du ciel profond, ainsi que stable et facile à utiliser, afin de pouvoir le garder longtemps avant de songer à le remplacer par un instrument plus puissant.

Un télescope capable de satisfaire la curiosité d’un débutant, d’un initié ou d’un expert, cela existe à un prix très abordable: c’est le télescope de Dobson. Pour ceux qui ne sont pas convaincus, d’autres types de télescopes existent, mais à puissance égale, leur prix est beaucoup plus élevé et leur utilisation plus complexe.

Pour un enfant de 6 à 12 ans, un petit Dobson de table de 76 mm à 114 mm est très bien à condition que le miroir primaire soit parabolique et non sphérique à partir de 100 mm de diamètre d’ouverture. Cette spécificité est inscrite dans le descriptif de l’instrument, sinon l’instrument donnera une image catastrophique des planètes. Pour un adolescent de 12 à 16 ans, un Dobson de 114 à 150 mm permet de découvrir encore plus en détails les planètes et les objets du ciel profond.

À partir de 16 ans un Dobson de 200 mm est un excellent investissement pour de nombreuses années. Il permet une excellente vision des principales planètes du système solaire, mais c’est surtout la vision des amas globulaires qui devient époustouflante. Ces objets du ciel profond sont de l’avis de nombreux observateurs les plus beaux à observer dans nos instruments d’amateurs. Ils ressemblent alors à ce que l’on voit en photo, c’est à dire une myriade d’étoiles bien distinctes. Alors que dans un télescope de 150 mm d’ouverture, ces mêmes objets paraissent comme une sphère granuleuse mal définie avec juste quelques étoiles bien nettes en périphérie. La différence de vision pour les amas globulaires est bien nette entre un télescope de 150 et 200 mm, et la différence de prix d’environ 100 € entre ces deux diamètres est largement justifiée si le budget astro le permet. De plus si les amas globulaires sont le plus nombreux à observer au printemps, il y en a de visibles tout au long de l’année, et certains d’entre eux sont faciles à pointer même par un débutant…

Cliquez ci-après pour lire l’article pour vous aider à choisir entre les différents types de télescopes de 200mm disponibles dans le commerce (Dobson ou sur monture équatoriale, etc.) et les accessoires conseillés: T200

L’amas d’Hercule M 13 tel qu’il apparaît à l’oculaire d’un télescope à partir de 200 mm d’ouverture. Photo Nicolas Desmoulins

 

Partager:

Vendredi 23 et samedi 24 août 2019 : Soirées astro à Banneville sur Ajon

À la fin du mois d’août la nuit ne tarde plus à tomber en soirée, et après plusieurs animations pour le grand public durant les deux mois d’été, vient l’envie pressante de refaire une soirée astro pour les girafons. Des prévisions météo plutôt favorables pour cette fin de semaine ont conduite à un appel pour connaître les motivations et disponibilités de chacun.

Certains étaient disponibles que le vendredi, d’autres que le samedi et d’autres disponibles les deux soirs. Alors pour contenter le maximum de personnes, les invitations sont lancées pour le vendredi et pour le samedi. Si les prévisions météo des derniers moments laissaient présager un meilleur ciel nocturne pour le vendredi et de gros doutes pour le samedi, dans la réalité ce fut plutôt l’inverse. Belle soirée le vendredi mais ciel « crasseux » dès la tombée de la nuit avec de la rosée. Quant au samedi, soirée assez nuageuse et début de nuit bien dégagée et sans rosée jusqu’à la fin des observations vers 2 H 00 du matin, un lever de décroissant de Lune accompagnant le rangement du matériel.

Comme quoi il ne faut pas toujours de fier aux prévisions météo et ne pas hésiter à se déplacer sur le site… Avec 8 instruments déployés le vendredi et 12 le samedi, ce fut un beau week-end d’observations de fin de saison estival avec Jupiter et Saturne comme attractions planétaires, le ciel de l’été et du début d’automne et ses magnifiques objets du ciel profond ont été observés dans les gros Dobson présents.

Partager:

Compte-rendu de la soirée astro à Cléville avec Val Es Dune du vendredi 9 août 2019

Pour la seconde année consécutive, l’office de tourisme « Val Es Dune » a sollicité la GIRAFE pour une soirée astro estivale. Cette année c’est sur les jardins publiques de la mairie de Cléville, entre Argences et Troarn, que notre astroclub avait déployé ses instruments d’observation, aménagé des panneaux d’exposition thématiques sous le préau, ainsi qu’un vidéoprojecteur et écran pour un quiz astro. Malgré une météo très capricieuse, près d’une soixantaine de personnes dont une vingtaine d’enfants avaient répondu au rendez-vous. Le quiz a commencé un peu après 21 heures et par chance une fenêtre météo a permis à tous d’apprécier et d’observer un magnifique ciel étoilé dès la nuit tombée vers 22 H 30. La Lune était à l’honneur puisque nous fêtions l’anniversaire des 50 ans du premier pas de l’homme sur la lune. Les cratères et les mers à la surface de notre satellite ont été longuement admirés. Sa phase lunaire était au neuvième jour et le pourcentage de sa surface visible de 72%. Il a également été possible aux curieux d’un soir d’admirer Jupiter et ses quatre satellites, mais aussi la planète aux anneaux Saturne. Les deux planètes se situaient près de l’horizon terrestre. Les constellations visibles en été ainsi que leurs principales étoiles ont été montrées à l’aide d’un rayon vert et divers explications ont été données pour mieux comprendre et connaître la voûte céleste. Des objets du ciel profond comme des amas d’étoiles et des nébuleuses ont aussi été montrés à l’oculaire des télescopes à un public captivé et impressionné. La soirée s’est terminée vers minuit lorsque les nuages ont surgi soudainement, mettant fin à cette belle soirée d’observations.

Partager:

ATELIER POUR LES DEBUTANTS

La GIRAFE propose un atelier pour les débutants ouvert à tous et à toutes afin de les aider dans la pratique de leur passion céleste. Le thème de cet atelier est « Les bases de l’astronomie et de mécanique céleste pour mieux comprendre l’observation astronomique, mais aussi le vocabulaire ainsi que diverses notions importantes ». Il s’adresse aussi aux initiés qui souhaitent réviser leurs bases en astronomie…

Au programme, rappel de la naissance de notre univers, du Soleil et du système solaire. Les débuts de l’astronomie, rotation et révolution de la Terre autour du Soleil. Les différents crépuscules, les saisons, éclipses, conjonctions, oppositions et autres occultations. Sans oublier le ciel profond et les différents systèmes de coordonnées…

Cet atelier aura lieu le samedi 15 juin 2019 de 14 H 00 à 17/18 H 00 à l’annexe de la MJC TANDEM, rue du Cheminet à CAEN LA MALADRERIE. Sur réservation sur le site de la GIRAFE, rubrique « Contact », gratuit pour les adhérents de la GIRAFE et 10 € pour les non adhérents.

Inscription à l’adresse suivante en précisant le ou les ateliers auxquels vous souhaitez participer : astroclublagirafe@gmail.com

Pensez à apporter une tasse ou un mug pour une pause bien méritée…

Partager:

Ateliers de la Girafe

L’astronomie est une science et non un divertissement, même si elle procure beaucoup de plaisir. Observer dans un télescope ce n’est pas comme aller au cinéma. Nous ne pouvons pas poser notre regard sur l’univers comme s’il s’agissait d’un film à grand spectacle avec ses acteurs, ses décors et ses scénarios. L’observation n’est pas une fin en soi. Son but est de comprendre, s’interroger, questionner tout en contemplant ce que la voûte céleste a de plus beau à nous offrir. Mais toutes ces « choses » qui semblent insignifiantes pour les débutants, car à peine visibles sous la forme de « boule de coton » à l’oculaire de nos télescopes, ne peuvent avoir d’intérêt pour ceux qui les regardent que si ils ont un minimum de connaissances et de culture en astronomie pour apprécier à leur juste valeur ce qui est observé. De plus il est important de savoir correctement utiliser son matériel astronomique afin d’observer dans les meilleures conditions possibles.

C’est pourquoi la GIRAFE propose en ce printemps 2019 deux ateliers pratiques ouverts à tous et à toutes afin d’aider les débutants dans la pratique de leur passion céleste :

    • Initiation à l’utilisation d’un instrument d’observation, le vocabulaire, les accessoires et des conseils d’achats.
      Le samedi 27 avril 2019 de 14 H 00 à 18 H 00 à la mairie de Sommervieu dans le cadre des Sommer’Sciences. Sur réservation sur le site de la GIRAFE, rubrique « Contact », gratuit pour les adhérents de la GIRAFE, 15 € pour les non adhérents et 10 € pour les habitants de Sommervieu.
    • Les bases de l’astronomie et de mécanique céleste pour mieux comprendre l’observation astronomique, mais aussi le vocabulaire ainsi que diverses notions importantes.
      Le samedi 15 juin 2019 de 14 H 00 à 17 H 00 à l’annexe de la MJC TANDEM, rue du Cheminet à CAEN LA MALADRERIE. Sur réservation sur le site de la GIRAFE, rubrique « Contact », gratuit pour les adhérents de la GIRAFE et 10 € pour les non adhérents.

Inscription à l’adresse suivante en précisant le ou les ateliers auxquels vous souhaitez participer : astroclublagirafe@gmail.com

Partager:

Soirée d’observation du 29 mars 2019 à Banneville sur Ajon

Un début de printemps bien ensoleillé avec des températures clémentes en journée et fraîches le matin et des nuits étoilées, ce qui n’est hélas pas toujours le cas en Normandie avec trop souvent une météo maussade en cette période de l’année. Alors pour ce dernier week-end de mars, l’espoir était grand de pouvoir observer le ciel étoilé de fin d’hiver et de début de printemps. Le vendredi soir avait été choisi afin de pouvoir reporter la soirée au samedi en cas de météo défavorable. Les prévisions météo étant identiques pour ces deux soirées, la journée du vendredi a donc été maintenue même si de gros nuages bas masquaient partiellement la voûte céleste. Arrivé sur place à l’heure du rendez-vous, une exposition de peinture se tenait dans la chapelle, ce qui a permis à certains d’entre nous d’en profiter.

Si une légère brume faisait son apparition de temps en temps, le ciel était très peu turbulent malgré la présence régulière de gros nuages bas. Les images des objets du ciel profond étaient très bonnes même dans mon Dobson de 400 mm. La belle nébuleuse d’Orion a encore été l’attraction du début des observations, tout comme l’amas M41 sous Sirius. Mais la priorité des observations était les objets du ciel de printemps avec le trio du lion bien visible et facile à repérer dans les pattes arrières du fauve. Les galaxies du Tourbillon M51, de l’œil noir M64 et du sombrero M104 ont été bien scrutées, tout comme l’amas globulaire M3.

Cette liste d’objets observés pour cette soirée n’est pas exhaustive car d’autres objets stellaires ont aussi été pointés par la dizaine d’observateurs présents. Pour les girafons débutants, l’amas ouvert du hibou NGC457 a encore fait son effet et reste un bel objet d’initiation à l’observation du ciel profond. La soirée s’est terminée vers minuit après la traditionnelle collation pour reprendre des forces pour le rangement…

Partager: