Eclipse de Lune dans la nuit du 15 au 16 mai

Eclipse de lune dans la nuit de dimanche à lundi à observer à l’oeil nu, aux jumelles ou avec un petit telescope : un magnifique spectacle si il n’y a pas de nuage… avis aux amateurs, il faudra se lever tôt.

En France métropolitaine, c’est en début de la matinée le 16 mai qu’elle sera visible, avec une entrée dans la pénombre vers 3 h 30, dans l’ombre vers 4 h 30 et en totalité à 5 h 30. Elle se couchera alors que l’éclipse sera encore totale, mais cela n’empêchera pas d’observer de superbes couleurs sur la surface de notre satellite !

En savoir plus :

IMCCE

futura sciences 

Eclipse partielle de soleil

Aujourd’hui était visible une éclipse partielle de soleil depuis la Normandie. Nous étions une dizaine à avoir répondu à l’invitation lancée par Pascal pour observer en commun cet événement. C’est avec grand plaisir que les personnes présentes se sont retrouvées en présentiel à la cote 112, après plusieurs mois d’interruption des activités pratiques.

Malgré la présence de nuages, nous avons pu observer par intermittence le phénomène. Six télescopes étaient installés pour l’occasion. Ils ont permis à quelques nouveaux membres de découvrir différents instruments et équipements pour observer le soleil en toute sécurité.

Olivier nous a montré que le contour de la Lune n’était pas totalement circulaire. Nous pouvions observer les aspérités liées au relief de la lune par projection sur le soleil.

Voici une photo réalisée par Pascal. De nombreux membres ont également observé et photographié l’événement. Voici un time lapse réalisé par Vincent.

 

 

 

Clin d’oeil à Thomas PESQUET

A l’heure où Thomas vient d’arriver dans la Station Spatiale Internationale, malgré la distance, les amateurs d’astronomie gardent le contact…

Vendredi, il y avait un beau transit de l’ISS devant le soleil, visible depuis la Californie. Notre ami Nicolas de San Francisco a fait un montage photo de l’ISS à partir d’un petit film réalisé avec un boîtier Canon 5D mark IV qui dispose d’un mode vidéo 4K.

« J’ai bien failli tout rater, car à l’heure h j’ai appuyé sur le bouton en tremblant, mais pensant à tort que je n’avais pas démarré la vidéo, j’ai appuyé une 2nde fois ce qui l’a stoppée au milieu. Du coup il me manque la fin ; bref je m’en sors pas trop mal, car j’aurais pu rentrer bredouille. En plus la météo n’était pas très sure. J’ai pu extraire 13 images de la vidéo pour faire un petit chapelet (incomplet) et surtout faire un clin d’œil a Thomas PESQUET. Il aurait du être dedans, mais malheureusement le vol a été retardé d’une journée, et du coup, il se trouvait dans sa capsule au moment du transit. »

Voici une photo de son installation depuis Calistoga, une charmante petite ville thermale entre mer et montagne en Californie.
Vous pouvez retrouver son tutoriel pour réaliser des photos de l’ISS dans notre rubrique Astrophotographie : https://www.astroclubdelagirafe.fr/2020/05/20/tutoriel-photographier-liss-avec-un-teleobjectif-ou-un-instrument-astronomique/
Pour faire coucou à Thomas PESQUET depuis votre jardin, nous vous conseillons  les sites suivants qui indiquent les passages de l’ISS en fonction de votre localisation sur le globe  : www.transit-finder.com ou www.heavens-above.com

 

Pour vous plonger dans l’ambiance d’une observation ordinaire d’un passage de l’ISS, voici une petite vidéo que j’ai réalisée l’an dernier avec un téléobjectif de 300 mm, un soir où elle survolait la Terre à 1052 km.

Voici une photo prise ce soir là avec un Télescope Newton 150/750mm.

Transit de Mercure devant le soleil

Photo du transit de Mercure de 2016 : source site internet de futura sciences

Lundi 11 novembre, la plus petite planète du système solaire passera devant le Soleil. Parmi les astres importants que nous pouvons voir passer devant notre soleil, on compte la Lune qui entraîne les éclipses de soleil et seulement deux planètes situées entre la terre et le soleil : Mercure et Venus. Ce phénomène se nomme alors un transit en astronomie.

Le petit point environs 200 fois plus petit que le disque solaire que nous pourrons observer si les nuages veulent bien nous le permettre sera la planète Mercure. Nous ne pouvons que vous encourager à observer ce phénomène puisque le prochain transit de Mercure visible depuis la France métropolitaine aura lieu en 2032.

Bien entendu, dès qu’il s’agit d’observer le soleil, il faut prendre pour toutes les précautions nécessaires pour suivre l’événement en toute sécurité ! Il faut équiper son instrument d’un filtre du même type que ceux utilisés pour les éclipses de soleil.

En Normandie, il sera possible d’observer le début du passage et le maximum (distance minimale entre le centre de Mercure et le centre du Soleil). Cependant, la suite du passage, et sa fin, ne seront pas observables car le Soleil sera couché.

Mercure apparaîtra sous forme de point noir, représentant seulement environ 0.5% du diamètre du Soleil. Il faudra donc un télescope grossissant au moins 50 fois pour la voir.

Sur l’agglomération caennaise, l’Asnora organise une manifestation grand public ouverte à tous dans l’enceinte du château de Caen (à côté de la salle de l’échiquier) de 13h au coucher du soleil. Des astronomes amateurs seront présents pour expliquer et permettre d’observer le phénomène dans leurs instruments.

Jour de la Nuit, samedi 12 octobre

Le Jour de la Nuit est une opération nationale visant à informer sur les conséquences de la pollution lumineuse. Sensibiliser le public sur l’excès de lumière la nuit et de ses effets néfastes, tel est le thème de cette manifestation… La GIRAFE ira observer les beautés du ciel étoilé en s’éloignant de cette pollution lumineuse à la chapelle de Banneville sur Ajon, avec une exposition thématique à l’intérieure de la chapelle et une animation en cas de mauvais temps.

Entrée libre, gratuite et sans réservation. Parking visiteurs à 300 m du site d’observation.