M65 / M66 – Galaxies

Ces deux galaxies spirales ont été officiellement découvertes par Pierre Méchain en 1780, mais dans la réalité c’est à Charles Messier qu’il faut plutôt attribuer leur découverte puisqu’il les a introduites dans son catalogue le 1er mars de cette même année. Cette méprise est due à William Henry Smyth que Messier semble-t-il n’a pas contesté puisque Méchain était tout bonnement son assistant, et l’ont peut supposer que le « maître » a préféré lui laisser les lauriers de la découverte plutôt que de perdre un ami. Très proche l’une de l’autre et accompagnée d’une troisième galaxie NGC 3628 plus difficile à observer et non cataloguée par Messier, elles ne semblent pas déformées par l’influence gravitationnelles qu’elles ont entre-elles.

Observation :

M65_M66

M 65 en bas et M 66 en haut – photo Nicolas Legatelois

Bien visibles en soirée dans le ciel du printemps, elles sont situées dans les pattes arrières du Lion juste en dessous de l’étoile θ(thêta). Avec une magnitude apparente de 9.3 et un diamètre apparent de 8 X 1.5’’ (secondes d’arc) pour M 65 et une magnitude apparente de 8.6 et un diamètre apparent de 9 X 4’’ (secondes d’arc) pour M 66, un ciel bien noir et sans Lune est presque indispensable pour les observer. Dans une simple paire de jumelles
ou un petit instrument équipé d’un faible grossissement, elles sont visible ensemble dans le même champ d’oculaire, elles se dévoilent alors comme deux petites taches laiteuses floues et ovales en vision décalée. Un instrument d’au moins 100 mm est nécessaire pour faire ressortir leur noyau plus brillant que leur pourtour.

Coordonnées équatoriales :
Ascension droite : 11 h 20 mn
Déclinaison : + 13°

Carte_M65_M66

carte pour localiser M65/M66
(réalisée avec le logiciel libre Cartes du Ciel/Skychart)

Télécharger la carte au format PDF

 

Partager: