Suzelle HARDEL


Suzelleportraitweb18mars2009.jpg« Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles »
Habite la Suisse Normande.

Age : 2 X 20
Profession : Conseillère économique, chargée de mission HQSE
Passions : Peinture, photo, lecture, ciné, musique, nature, bricolage, ski, voyages… et astronomie.

GIRAFE Infos: Depuis combien de temps tu t’intéresses à l’astronomie ?

Suzelle HARDEL : Je crois que l’astronomie m’a toujours interpellée. Toute petite j’adorais écouter mon père m’expliquer les phases de la lune avec une lampe de poche ainsi que le système solaire avec des oranges et des clémentines. Plus tard, j’ai eu l’occasion de faire des bivouacs à la belle étoile à la montagne, en colonie dont je garde de très bons souvenirs. L’an dernier, j’ai eu le plaisir de retrouver un vieil ami d’enfance, qui à l’époque du lycée faisait déjà des photos de Saturne. Il m’a envoyé de magnifiques photos numériques du ciel profond, j’ai été charmée, ce fût le déclencheur. Grâce à lui j’ai observé pour la première fois dans un télescope, je l’en remercie. Puis tout est allé très vite, j’ai aussitôt commandé une lunette au père Noël.

GIRAFE Infos : Quel(s) instrument(s) possèdes-tu ?

Suzelle HARDEL : Une lunette BRESSER 70/700, un télescope Newton Orion 150/750 spécial astrophotographie, un Telescope Schmidt Cassegrain MEADE (diamètre 203 mm. Focale 2000 mm soit F/D10) et une monture HEQ5 Pro Goto. En photo, j’utilise aussi depuis peu une 80ED sur un CANON 550D.
Je me suis fabriquée un télescope de voyage « Strock » en 2011. Cliquez sur le lien pour voir les photos de sa réalisation.

GIRAFE Infos : Dans quelle catégorie d’amateur tu te situes ?

Suzelle HARDEL : Apprentie exploratrice rêveuse

GIRAFE Infos : Tu observes souvent le ciel ?

Suzelle HARDEL : Dès que je peux, cela occupe mes insomnies ! Mais, je ne pensais pas qu’il serait si difficile de faire de l’astronomie en Normandie.

GIRAFE Infos : Tu débutes en photographie numérique, cela te semble accessible à tous, ou bien réservé à certains ?

Suzelle HARDEL : Je me suis rapidement essayé à l’astrophotographie pour rapporter des souvenirs des mes explorations nocturnes avec un APN et une webcam. Je ne trouve pas ça si facile, il faut dans un premier temps réussir à pointer l’objet que l’on souhaite photographier (chose pas facile quand on débute !) avoir un instrument adapté équipé d’une motorisation qui suive bien, savoir le mettre en station, et surtout avoir la chance d’avoir un ciel propice, puis faire de nombreux essais de mise au point… Cela nécessite de réunir de nombreux paramètres et un peu de patience. Ensuite, il faut apprendre à faire du traitement d’images… Même si les résultats ne sont pas encore à la hauteur de mes espérances, cela m’amuse bien. Cependant, pour la lune on arrive tout de même rapidement à des résultats très encourageants ! Avec un peu de persévérance, je pense que cela doit être accessible à tous !

« Les grands hommes, les génies, les saints, n’ont fait de grandes choses que parce qu’ils étaient inspirés par un grand idéal. On a besoin d’accrocher sa charrue aux étoiles. » Ralph Waldo Emerson

GIRAFE Infos : Dans l’actualité astro de ces derniers mois, y-a-t-il quelque chose qui t’a le plus intéressée ?

Suzelle HARDEL : J’ai admiré la Lune, Mars, Saturne et Jupiter, même avec ma petite lunette, c’était sympa. D’une manière générale, j’ai apprécié découvrir le ciel d’hiver, de printemps et d’été, la boucle sera bientôt bouclée. Sinon, j’ai principalement observé les pléiades, le double amas de Persée, Andromède, Orion, les amas d’Hercule, du Bouvier, du Canard sauvage, la nébuleuse de la Lyre et l’étoile double Albiréo que j’aime beaucoup. Ce qui me plaît dans l’astronomie, c’est que le ciel change tout le temps.

GIRAFE Infos : Tes projets astro pour l’avenir ?

Suzelle HARDEL : Poursuivre l’astrophotographie car elle permet de révéler des choses invisibles à l’œil (dans un instrument). Sinon, j’attends avec impatience les prochaines éclipses de lune…J’ai eu la chance de faire quelques images de celle du 21 décembre 2010. J’espère photographier la tête de cheval et de beaux paysages nocturnes, mais aussi essayer de faire des photos en 3D de la lune ou de Jupiter, faire quelques animations video du ciel et participer à la réalisation d’un spectrographe avec le club de l’ASNORA.
Merci à Suzelle d’avoir bien voulu répondre à ces quelques questions. Retrouvez ses photos sur sa galerie.

Retour à la liste des portraits

Enregistrer

Partager: