M15 – amas globulaire

Découvert dans la constellation de Pégase par Giovanni Domenico MARALDI en 1746 alors qu’il recherchait la comète de De Chéseaux, il le décrivit comme une étoile floue ou une nébulosité, et c’est William HERSCHEL qui découvrit sa véritable nature d’amas globulaire en 1783. Il est l’un des plus dense et contient beaucoup d’étoiles
variables qui permirent d’en estimer la distance à 33 000 AL. Il abrite aussi beaucoup de Pulsars et des étoiles à neutrons, c’est à dire les restes d’étoiles mortes. Il est aussi l’un des rares amas à contenir une nébuleuse planétaire dans sa périphérie : Pease 1.

Observation :

M15

M15 – photo Denis CORRECHER, C8 et camera CCD

Situé dans la constellation de Pégase, avec une magnitude apparente de 6.5 et un diamètre de 12’ (minutes d’arc), il est limite invisible à l’œil nu. Un chercheur lumineux ou une paire de jumelles le montrent comme une petite étoile floue. Un instrument de 100 mm permet d’en résoudre quelques étoiles en sa périphérie, mais le noyau très dense ne peut-être résolu.
Pour le repérer, il suffit de prolonger la droite qui relie les étoiles Thêta θ et Epsilon ε de Pégase d’environ 4°, il apparaît nettement dans un bon chercheur 6 X 30.

Coordonnées équatoriales :
Ascension droite : 21 h 30 mn
Déclinaison : + 12°

Carte_M15

carte pour localiser M15
(réalisée avec le logiciel libre Cartes du Ciel/Skychart)

 

Télécharger la carte au format PDF

Partager: