Soirée du vendredi 15 février 2019

La soirée de ce vendredi 15 février 2019, était totalement improvisée et Olivier a bien fait de nous la proposer. Les différents sites météo prévoyaient tous un ciel sans nuages. Certes, la Lune était bien présente. Mais en Normandie, si on attend que toutes les conditions soient optimales, on ne sort que deux fois par an et encore.

Le but secret d’Olivier était de voir la fameuse comète C/2018 Y1 Iwamoto, dont on parle ces jours-ci dans les milieux de l’astronomie.
Et bien, le bougre a réussi l’exploit de nous la montrer dans son télescope. L’objet est petit, peu lumineux, mais nous avons pu observer cette petite ligne bleue/verte .
(Ou alors, nous avons été victimes d’une hallucination collective!).

A la cote 112, nous étions bien une quinzaine avec ou sans instruments, et évidemment d’autres objets ont pu être observés comme M42, incontournable à cette époque. Des amas ouverts, comme le double amas de Persée ou encore le désormais célèbre amas du ‘hibou’.

Nous avons pu aussi observer des objets difficiles à cause de l’éclairage de la Lune, comme les galaxies M81 et M82 et pour les plus téméraires la galaxie d’Andromède.
(toujours aussi belle, heu je voulais dire toujours aussi …….pareille que d’habitude)

La Lune fut aussi scrutée, filtre gris foncé obligatoire, et avec la caméra de Nicolas et mon télescope motorisé.
Nous avons effectué des vidéos de notre astre Séléné. Des images vont suivre…

La soirée s’est terminée vers minuit, nous avons eu très peu de nuages. La luminosité de la Lune était peu propice au ciel profond, mais chacun des participants est parti content d’avoir pris part à cette soirée et c’est bien là l’essentiel.


image prise vendredi soir

Partager:

1 réflexion sur « Soirée du vendredi 15 février 2019 »

  1. Bonjour à toutes et à tous
    Je tiens à vous remercier pour cette première soirée d’observation hier soir. Je suis parti de cette soirée heureux comme un enfant avec un sentiment de paix intérieure. La qualité des instruments m’a permis de voir des objets d’une qualité qui a dépassé mes attentes. Déjà à l’oeil nu, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pu contempler un ciel aussi beau. On l’oublie trop souvent mais l’astronomie est d’abord une science et non un divertissement même si elle procure beaucoup de plaisir. Observer dans un télescope, ce n’est pas aller au cinéma. Par conséquent, nous ne pouvons pas poser notre regard sur l’Univers comme s’il s’agissait d’un film hollywoodien avec ses acteurs et ses scénarii. L’observation n’est pas une fin en soi.. Pour moi, le but ultime c’est de comprendre, s’interroger, questionner, échanger, partager…

    A très bientôt

Les commentaires sont fermés.