M 2 – amas globulaire

Cet amas globulaire, situé dans la constellation du Verseau, et référencé également par le matricule NGC7293, a été découvert par l’astronome franco-italien Giovanni Domenico Maraldi en 1746, puis redécouvert par Charles Messier en 1760 qui l’a considéré comme une nébuleuse sans étoile associée. William Herschel est le premier à l’avoir résolu en étoiles en 1783.

Il comporte environ 150 000 étoiles concentrées dans un volume de 175 années-lumière de diamètre, ce qui en fait l’un des plus gros amas globulaire connu et également l’un des plus denses. Son âge est estimé à 13 milliards d’années et il est distant de 155 000 années-lumière.

Observation :

Observable en soirée de fin août à fin octobre, et avec une magnitude apparente de 6,0 et un diamètre de 11’ (minute d’arc), il est tout juste visible à l’œil nu dans d’excellentes conditions. De simple jumelles suffisent à s’apercevoir qu’il ne s’agit pas d’une simple étoile. Il faut cependant un instrument d’un diamètre d’au moins 200 mm pour résoudre l’amas en étoiles. Si les conditions s’y prêtent, ne pas hésiter à pousser le grossissement sur ce bel amas.

Pour le repérer sans aide automatique, le plus facile, en s’aidant de la carte ci-dessous, est de partir du carré de Pégase, en prenant l’étoile inférieure droite du grand carré (Markab) et en suivant le tracé de la constellation jusqu’à une étoile assez brillante, Epsilon ε de Pégase, également appelée Enif. M2 se situe sur l’alignement, marqué en bleue, entre Enif (Epsilon ε de Pégase) et l’étoile Beta β (Sadalsuud) du Verseau. L’amas est plus proche de Sadalsuud selon un ratio d’un tiers/deux tiers.

Coordonnées équatoriales :
Ascension droite : 21 h 33m 27s
Déclinaison : -0° 49’’ 24’’

extrait carte 04 du Mini atlas du ciel normant

 

Partager: