Clin d’oeil à Thomas PESQUET

A l’heure où Thomas vient d’arriver dans la Station Spatiale Internationale, malgré la distance, les amateurs d’astronomie gardent le contact…

Vendredi, il y avait un beau transit de l’ISS devant le soleil, visible depuis la Californie. Notre ami Nicolas de San Francisco a fait un montage photo de l’ISS à partir d’un petit film réalisé avec un boîtier Canon 5D mark IV qui dispose d’un mode vidéo 4K.

« J’ai bien failli tout rater, car à l’heure h j’ai appuyé sur le bouton en tremblant, mais pensant à tort que je n’avais pas démarré la vidéo, j’ai appuyé une 2nde fois ce qui l’a stoppée au milieu. Du coup il me manque la fin ; bref je m’en sors pas trop mal, car j’aurais pu rentrer bredouille. En plus la météo n’était pas très sure. J’ai pu extraire 13 images de la vidéo pour faire un petit chapelet (incomplet) et surtout faire un clin d’œil a Thomas PESQUET. Il aurait du être dedans, mais malheureusement le vol a été retardé d’une journée, et du coup, il se trouvait dans sa capsule au moment du transit. »

Voici une photo de son installation depuis Calistoga, une charmante petite ville thermale entre mer et montagne en Californie.
Vous pouvez retrouver son tutoriel pour réaliser des photos de l’ISS dans notre rubrique Astrophotographie : https://www.astroclubdelagirafe.fr/2020/05/20/tutoriel-photographier-liss-avec-un-teleobjectif-ou-un-instrument-astronomique/
Pour faire coucou à Thomas PESQUET depuis votre jardin, nous vous conseillons  les sites suivants qui indiquent les passages de l’ISS en fonction de votre localisation sur le globe  : www.transit-finder.com ou www.heavens-above.com

 

Pour vous plonger dans l’ambiance d’une observation ordinaire d’un passage de l’ISS, voici une petite vidéo que j’ai réalisée l’an dernier avec un téléobjectif de 300 mm, un soir où elle survolait la Terre à 1052 km.

Voici une photo prise ce soir là avec un Télescope Newton 150/750mm.

Tutoriels pour réaliser des filés d’étoiles

Il existe principalement 2 logiciels dédiés à la réalisation de filés d’étoiles.

Starmax créé par Gilbert Grillot

Téléchargeable à cette adresse : http://ggrillot.free.fr/astro/starmax.html

d’autres informations disponibles aussi sur http://sweiller.free.fr/Startrails.htm

Philippe TRANQUILLE vous propose un Tuto pour utiliser StarMax

Startrail

disponible en téléchargement ici : https://www.startrails.de

Vous pouvez retrouver les recommandations de Nicolas LEGATELOIS pour réaliser des filés d’étoiles. Consulter le support ayant servi à sa présentation.
Cliquer sur les titres des parties pour faire défiler les diapos dans l’ordre, puis sur les flèches latérales.

Photo de Nicolas LEGATELOIS

Lac Tahoe (1800m). 103 x 1min a 400 isos / canon 7d mark II objectif 16-35mm à 16mm ouvert à 2.8 – octobre 2020

Photo de Philippe TRANQUILLE : filé des étoiles des constellations du Bouvier et d’Hercule avec un passage de l’ISS- juillet 2019

 

Le X lunaire

La Lune, cible attrayante et facile pour tous les observateurs, recèle quelques observations originales dont le X lunaire fait partie. Mais attention, car son apparition est… fugace !

Le X lunaire apparaît le long du terminateur un peu avant le premier quartier de Lune, ici le 3 janvier 2009. Image : Daniel Henrion

Le X lunaire n’est pas une formation géologique comme le sont les failles, les cratères ou les mers. Il s’agit d’un jeu de lumière visible durant quelques heures au terminateur (la frontière entre la partie éclairée et la partie sombre de la Lune), un peu avant le premier quartier.

Le X lunaire n’est pas visible à l’œil nu et c’est sans doute la raison pour laquelle on ne le connaît que depuis 1978, lorsque l’Américain Dana Thompson l’a découvert fortuitement au cours d’une observation au télescope. En revanche, il se repère aux jumelles et est très intéressant à observer avec n’importe quel petit instrument permettant un grossissement d’au moins 10 fois.

SIRIL nouvelle version

SIRIL, ce logiciel de traitement d’images astronomiques est en constante évolution. Je vous avais proposé l’année passée un Tutoriel sur l’utilisation de ce logiciel. Avec cette nouvelle version il devient obsolète.

Depuis le début de l’année une version bêta était mise à disposition et testée, puis depuis quelques mois une deuxième version bêta stable et opérationnelle est disponible. Elle se présente avec une belle interface graphique en une seule et unique fenêtre, la possibilité de travailler les images en 64bits, la vitesse de traitement a été améliorée et de nombreux BUGS corrigés. Cette version bêta sera sans nul doute la prochaine version 10 stable et opérationnelle.

Je vous propose donc une mise à jour du Tutoriel pour ceux et celles qui veulent tenter l’aventure en utilisant cette version totalement repensée.

Le logiciel SIRIL Version-2020

Tutoriel : photographier l’ISS avec un téléobjectif ou un instrument astronomique

Qui n’a pas un jour rêvé d’être astronaute et de pouvoir un jour goûter aux joies de l’apesanteur. C’est ce qu’a fait Thomas Pesquet en 2017 en rejoignant l’ISS pour une mission de 6 mois pendant laquelle il nous a fait partager son expérience extraordinaire de l’intérieur. A notre modeste échelle de terrien, il est possible d’attraper un tout petit bout de ce rêve en photographiant la station avec un équipement assez simple lors de son passage devant la lune ou le soleil. C’est l’objet de ce tuto transit.