Samedi 1er juin 2024 : Balade découverte des cadrans solaires

Pour cette quatrième édition de balade découverte des cadrans solaires associant motards et astronomes, nous sommes 16 à nous retrouver à 13h30 sur le parking de l’église d’Amayé Sur Orne pour un périple autour de Thury Harcourt. Avant de le commencer, c’est l’occasion d’admirer de belles motos quasi de collection : deux BM de série K dont celle de Pascal, la Triumph néo-rétro de Philippe, la Suzuki Intruder de Christian et le Skycruiser 125 de Christophe, qui a peut-être moins de lustre que ces grosses machines mais qui a l’avantage d’avoir un tablier qui protège les jambes de son conducteur.

Pascal nous remet un papillon comprenant les lieux de découverte des cadrans dans l’ordre de la balade :

  • AMAYÉ SUR ORNE -15 route de Vieux,
  • SAINT REMY SUR ORNE – Église,
  • CLECY – Église,
  • THURY HARCOURT – Eglise
  • FRESNEY LE VIEUX – Église
  • MUTRECY – Église.

et nous entamons à pied la côte pour aller voir le cadran au 15 de la route de vieux.

C’est alors qu’arrive Gérard sur sa Harley. Finalement on est 17: 5 motos, 1 scooter et 3 voitures ! Le cadran d’Amayé est gravé sur le pignon d’une habitation. Il est classique, légèrement déclinant mais remarquable. Aux jumelles on peut lire 1817 gravée dans la pierre au-dessus du cadran. Nous regrettons l’absence de soleil. Le ciel est couvert et espérons les éclaircies annoncées. Cependant il fait frisquet, du coup de retour au parking nous en profitons pour nous couvrir un peu plus. Puis c’est le départ pour découvrir les cadrans suivants. Des indications de Pascal, le circuit fait 75 km avec 644 m de dénivelée. Nous longeons et traverserons plusieurs fois l’Orne enflée par les dernières pluies, et des champs de blés verts bordés et mouchetés de coquelicots comme une peinture d’impressionniste… Les routes de la suisse normande tiennent toutes leurs promesses.

Cette première étape est assez longue mais grisante et un vrai régal et se conclue par la route des crêtes où nous faisons une halte là où par beau temps se lancent les delta-planes et les parachutes ascensionnels. Malgré le temps couvert nous nous laissons saisir par cette vue vertigineuse où serpente l’Orne quand soudain nous nous sentons épiés par un drone presque dans les nuages, pour finalement découvrir qu’il est piloté par Nicolas.

 

 

 

À Saint Rémy en entrant dans le cimetière, nous passons devant l’if plus que centenaire qui abrite une vierge au sein de son tronc creux pour arriver au cadran solaire sur le flanc sud de l’église. C’est aussi un cadran classique sur une pierre rapportée légèrement de biais pour parfaire l’alignement.

Puis on poursuit avec le cadran de Clécy, village de caractère, qui est dans un angle de l’église, à 45°, là encore pour parfaire l’alignement, avec l’indication des heures sur un demi-cercle. Il est daté de 1745 mais malheureusement le style est absent.

 

 

 

 

 

 

 

À Thury-Harcourt, autre cadran autre style : nous découvrons un grand cadran carré, classique mais peint et coloré à la suite d’une soigneuse restauration. Il est légèrement déclinant du soir. Au-dessus dans un bandeau ocre se lit distinctement : « ASTRA RECANT HOMINES SED DEVS ASTRA RECIT » que Laurent nous traduit sans conviction par ‘‘ Les astres régissent les hommes mais Dieu gouverne les astres’’. Cependant grâce à lui nous comprenons l’idée. Et au-dessus de la devise latine on peut également lire la date :1789 !

Nous continuons pour Fresney le Vieux. Là nous aurions dû sortir la Lunt pour observer les protubérances solaires, mais le ciel s’obstine à rester couvert. Nous en profitons pour nous désaltérer et déguster quelques gâteaux apportés par Laurent et Philippe. Ce fut difficile de résister à ne pas goûter à tous les gâteaux. Mais nous n’oublions pas de contempler le cadran solaire ! Sa première originalité s’est d’être gravé sur une pierre légèrement bombée dans sa largeur. Ensuite la ligne qui borde l’indication des heures n’est pas circulaire mais plutôt en parabole. Se remarque aussi l’inégalité des espaces entre les heures pour compenser l’inexactitude de l’alignement Est-Ouest du mur.

 

Nous arrivons à l’église de Mutrécy après avoir traversé la forêt de Cinglais via des routes arborées comme des cathédrales. Là nous attend Christian qui nous avait perdu à la sortie de Thury. Il se fait gentiment chambrer : on accuse sa moto qui est une japonaise ! Quant au cadran de Mutrécy il est tout à fait différent des précédents : c’est presque un rectangle gravé en diagonale sur sa pierre avec pour style un portique c’est-à-dire une tige métallique tenue parallèlement au-dessus de la pierre par deux autres tiges qui lui sont perpendiculaires. Il est gravé de lignes chiffrées pleines pour les heures et de lignes pointillées pour les demis. Un second cadran, plus effacé se trouve sur l’autre pan du contrefort de l’église.

 

 

 

Nous sommes très près d’Amayé, le tour est terminé, mais avant de partir, Pascal nous demande lequel de ces cadrans solaires nous plaît le plus. La majorité se fait sur celui de Thury-Harcourt, ses couleurs et sa devise en sont certainement la motivation. Mais celui de Mutrécy par son originalité arrive bon second. Puis Pascal nous interroge pour savoir si nous sommes d’accord pour faire une autre randonnée l’année prochaine autour de Bayeux. C’est un accord unanime, alors à l’année prochaine pour une autre balade découverte des cadrans solaires.

Lien vers galerie photos

Lilian L, Christophe B

Balade découverte des cadrans solaires en Suisse Normande

Le samedi 1er juin 2024 de 13 H 30 à 18 H 00, la GIRAFE propose une balade découverte des cadrans solaires aux alentours de Thury-Harcourt en Suisse Normande.
Ses instruments de mesure du temps venus d’une époque très lointaine font partis de notre patrimoine astronomique. Une belle balade touristique à faire en moto, en scooter, side-car, ou en co-voiturage. En cas de temps pluvieux, elle sera reportée à une date ultérieure. Nombre de places limitées pour raison d’organisation et de sécurité, réservation par courriel : astroclublagirafe@gmail.com
En photo, le cadran situé sur l’église de Thury-Harcourt.

Samedi 3 juin 2023 : Balade découverte des cadrans solaires : Aux alentours de Caen (partie 2)

Un bel après-midi ensoleillé de fin de printemps, un scooter, deux voitures et 3 motos. Des astronomes amateurs et des amateurs de deux roues motorisés sans oublier quelques curieux partis à la découverte de cadrans solaires aux alentours de Caen pour la seconde partie. Le rendez-vous a été donné en début d’après-midi à l’église de Cagny où se trouve l’un des plus beaux cadrans de cette balade. Daté de 1692 et d’une taille très respectable, certains essayent de traduire la devise inscrite au dessus. Particularité de ce cadran, une plaque visualise « l’équation du temps » dont le but est de corriger l’heure lue sur le cadran pour connaître l’heure légale. Le maître du ciel qui brille de tous ses feux permet de vérifier qu’il indique bien l’heure solaire du lieu.

Départ pour la balade à allure bucolique où chaque véhicule peut suivre sans difficulté. Ce n’est pas une course pour savoir qui roule le plus vite, mais un moment de convivialité. Arrêt aux églises d’Hubert-Folie, Saint-Martin de Fontenay, Bully, Evrecy où se trouvent les cadrans solaires à découvrir. De petits cadrans solaires non dénués d’intérêt, mais certains ont perdu leur gnomon ou celui-ci n’est pas correctement positionné, donc ils n’indiquent plus l’heure solaire du lieu, ou bien celle-ci est erronée. Celui de l’église de Neuville le Malherbe attire tout particulièrement l’œil des participants par son coté esthétique, malheureusement son gnomon est trop rabattu et ce cadran n’indique pas l’heure.

Pour ne rien changer des habitudes de la GIRAFE, une pause très gourmande a été organisée à l’église de Gavrus où nous en avons profité aussi pour observer le Soleil avec une lunette solaire Lunt. Par chance, il est très actif et nous avons pu apercevoir de nombreuses protubérances sur son pourtour et des taches à sa surface. Puis départ pour un roulage en rase campagne fait de petites routes bien sinueuses pour le plus grand plaisir des occupants des deux roues, et fin de la balade à la vieille église de Bretteville sur Odon. Tous les participants ont été ravis de cette balade découverte des cadrans solaires, et en ont redemandé pour l’année prochaine. Alors d’autres cadrans solaires et des petites routes touristiques seront à découvrir à nouveau dans notre belle région…

Les détails du parcours peuvent être trouvés ici: https://www.astroclubdelagirafe.fr/?p=5425&preview=true

« de 2 »

CR balade cadrans solaires autour de Caen – 11/06/2022

« 5 motos, 2 scooters et 3 voitures; nous voilà tous réunis à Saint-Contest pour le départ de cette balade découverte des cadrans solaires autour de Caen. Comme la région caennaise recèle beaucoup de cadrans avec une grande étendue, leur découverte a été répartie sur deux balades, et celle de ce samedi est la première et concerne principalement ceux situés au Nord de la région. Le temps est idéal pour la moto: ensoleillé mais pas trop chaud, parfaites conditions aussi pour que Tituan et Loïs fassent leurs premiers tours de roue sur la place passager de la moto de Pascal.

Le premier cadran couvre toute la face sud du clocher de l’église de Saint-Contest. Les lignes et inscriptions sont effacées et il est difficile à lire mais il n’en demeure pas moins imposant. Premier réflexe: on vérifie tous qu’il indique bien la bonne heure: 12h au soleil, 14h à notre montre.

On prend la direction de Villons les Buisson où un autre beau cadran nous attend. On a l’impression qu’il a été re-dessiné pas dessus un ancien cadran. Pascal en profite pour faire un petit rappel sur l’équation du temps, un peu de Newton et de Kepler. Il nous explique aussi que l’inclinaison du style est fonction de la latitude et nous montre la direction de l’étoile polaire.

À Mathieu, ce sont 2 cadrans qui nous attendent: le premier est déroutant car il a 2 styles!? Le premier style indique bien l’heure solaire mais alors a quoi peu bien servir le second style; spéculations vont bon train. J’ai regardé sur le site de Michel Lalos, mais il n’y a pas plus d’explication. Le mystère reste entier. Le second cadran rue du Puits est plus classique déclinant Sud-Ouest.

Nous reprenons nos motos, scooters et voitures direction Plumetot : le cadran se trouve dans un médaillon, plutôt original avec une devise en latin qui attire notre attention. Finalement on se met d’accord c’est écrit « A Salis Ortu » qui signifie « Du lever du Soleil» (merci Google).

On repart vers Périers-sur-le-Dan, petites ruelles où les locaux sont méfiants; mais qui sont ces bikers !? le cadran se trouve sur la façade d’un ancien tabac.

À Saint Aubin d’Arquenay, petite déception me concernant: le cadran semble avoir été déplacé. Il est juste sous la gouttière du toit, à l’ombre. On ne s’attarde pas trop et on remonte sur nos 2 roues direction le château de Bénouville.

Là Gérard fait jouer ses relations et on nous ouvre les portes du château. Merci Gégé. Le parc du château est magnifique. Un cadran « double face » : une face déclinant de l’après-midi et une autre déclinant du matin avec la devise « ultima Latet », qui signifie « La dernière est cachée ». On profite du parc pour une pause bien méritée : boissons et gâteaux. Nicolas sort une lunette solaire pour une observation du soleil, des protubérances sont bien visibles sur le pourtour.

J’en profite pour vous donner 2 liens : https://sdo.gsfc.nasa.gov/ et https://www.spaceweatherlive.com/fr.html si voulez suivre l’activité solaire en temps réel et connaître les pics d’activité de notre astre.

Enfin la balade prend fin avec 3 derniers cadrans : un à Hérouvillette, sur l’église, lui aussi double face, un autre à Escoville sur la façade d’un bâtisse. il n’est pas déclinant, bizarre. Serions nous orientés plein sud? On a tous vérifié avec une boussole! Eh bien oui bingo plein sud! Et enfin Cagny avec un magnifique cadran sur l’église et une équation du temps. Retour au parking pour se dire au revoir. Des badauds curieux et la Harley de Gégé qui a la cote.

Merci Pascal pour avoir organisé cette balade. J’ai hâte de découvrir le second volet .

Christophe BUZZACARO

Lien de téléchargement des photos de Gérard : https://we.tl/t-2cBNeYjiop

Les photos de Nicolas sont accessibles ici: https://photos.app.goo.gl/oZXycS7gFStftzHJ8