Lucien RUDAUX (1874-1947)

A la veille des journées du patrimoine, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir un astronome normand peu connu. Lucien RUDAUX « l’astronome de Donville », fut un brillant amateur de sciences dont la notoriété a largement dépassé les limites de l’Hexagone durant la première moitié du XXe siècle. Un homme touche à tout, passionné d’astronomie, de météorologie, de physique du globe ou encore de spéléologie. Il était peintre, photographe, cinéaste et explorateur et surtout totalement dévoué au partage des connaissances.

Une exposition lui est actuellement dédiée aux archives départementales de la Manche à St Lô.
Entrée libre et gratuite du lundi au vendredi de 9h à 17h jusqu’au 23 décembre 2022. www.archives-manche.fr

Vous pourrez découvrir également ce personnage haut en couleur, passionné et inspirant dans un très beau film de Vincent POUCHAIN intitulé « Lucien Rudaux, l’éclipsé ». Il est actuellement visionnable en replay sur France 3

Enfin, nous vous invitons à lire ou relire un article sur ce grand homme paru dans le Girafe Infos de janvier 2014 – Lucien RUDEAUX

Extrait de sa bibliographie :
« Ce qu’on voit dans le ciel, notions pratiques d’astronomie » chez Garnier en 1915
« Manuel Pratique d’Astronomie » publié en 1925, chez Larousse
« Sur les autres Mondes » publié en 1937 chez Larousse, réédité en 1989
– « La Lune et son histoire«  ouvrage publié aux Nouvelles Éditions Latines en 1946

Occultation d’Uranus par la Lune

Dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 septembre, autour de minuit, notre voisine la Lune occulte la lointaine planète Uranus. Ce phénomène est dû à la différence de vitesse de déplacement apparent de ces deux astres sur la voûte céleste. Différence faible certes, mais facilement perceptible avec un instrument d’observation. En effet, la terre tourne autour de son axe polaire en 24 heures, la Lune fait un tour complet autour de la Terre en un peu plus de 27 jours et Uranus revient en opposition en à peine une année… Bref si les étoiles se déplacent toutes en apparence à la même vitesse, ce n’est pas le cas des planètes et encore plus de la Lune.

Le rapprochement d’une lointaine planète avec la Lune est donc l’occasion de faciliter sa localisation et ainsi de pouvoir observer en limitant le risque de prendre une étoile pour la planète. Une occasion donc à ne surtout pas manquer si le ciel est bien dégagé.

OBSERVATION : (indications données en heure légale pour CAEN) Début de l’occultation : 14/09 à 23 H 25 – Azimut = 77 et Hauteur = 12°
Fin de l’occultation : 15/09 à 0 H 15 – Azimut = 86° et Hauteur = 20° Durée de l’occultation : 50 minutes

Pour en savoir plus, consulter la fiche :

Ocultation Uranus par la Lune

Belle observation

Mythologie des constellations

Pour les fans d’astronomie et de mythologie, voici un intéressant document produit par Tituan, membre du club:

« S’il est une chose que tout le monde apprécie, c’est de contempler la voûte céleste dans un lieu dégagé, à la mer, ou loin des villes. Ce guide a pour vocation celle de conter le ciel plutôt que de simplement le montrer. A chaque constellation correspond un petit récit fondé sur un travail de recherche sur les constellations et la mythologie antique grecque. Les histoires sont courtes, pour être plus accessibles à l’écoute, mais suffisamment étoffées pour en garder le sens mythique. Ces quelques récits permettront, je l’espère, en compagnie d’une carte du ciel et d’amis, de s’oublier quelques temps pour imaginer les constellations et entrevoir notre monde tel que pouvaient le concevoir les grecs trois milles ans plus tôt.

Par Tituan ALLAIN »

Le Guide Parfois Trop Court, Mais Souvent Trop Long, De La Mythologie Grecque Des Constellations (pdf)

 

Samedi 6 août 2022 : Nuit des étoiles à Banneville sur Ajon

Le mois d’août est sûrement un moment idéal pour faire découvrir le ciel étoilé au grand public et ainsi l’initier à l’astronomie et à sa pratique. La Nuit des étoiles a pour but de permettre aux astronomes amateurs de partager leur passion du ciel étoilé avec les curieux d’un soir.
L’Astro-Club de la Girafe sera heureux de vous accueillir à la chapelle Saint Claire de Banneville sur Ajon le samedi 6 août.

Tout public, gratuit et sans réservation.

CR balade cadrans solaires autour de Caen – 11/06/2022

« 5 motos, 2 scooters et 3 voitures; nous voilà tous réunis à Saint-Contest pour le départ de cette balade découverte des cadrans solaires autour de Caen. Comme la région caennaise recèle beaucoup de cadrans avec une grande étendue, leur découverte a été répartie sur deux balades, et celle de ce samedi est la première et concerne principalement ceux situés au Nord de la région. Le temps est idéal pour la moto: ensoleillé mais pas trop chaud, parfaites conditions aussi pour que Tituan et Loïs fassent leurs premiers tours de roue sur la place passager de la moto de Pascal.

Le premier cadran couvre toute la face sud du clocher de l’église de Saint-Contest. Les lignes et inscriptions sont effacées et il est difficile à lire mais il n’en demeure pas moins imposant. Premier réflexe: on vérifie tous qu’il indique bien la bonne heure: 12h au soleil, 14h à notre montre.

On prend la direction de Villons les Buisson où un autre beau cadran nous attend. On a l’impression qu’il a été re-dessiné pas dessus un ancien cadran. Pascal en profite pour faire un petit rappel sur l’équation du temps, un peu de Newton et de Kepler. Il nous explique aussi que l’inclinaison du style est fonction de la latitude et nous montre la direction de l’étoile polaire.

À Mathieu, ce sont 2 cadrans qui nous attendent: le premier est déroutant car il a 2 styles!? Le premier style indique bien l’heure solaire mais alors a quoi peu bien servir le second style; spéculations vont bon train. J’ai regardé sur le site de Michel Lalos, mais il n’y a pas plus d’explication. Le mystère reste entier. Le second cadran rue du Puits est plus classique déclinant Sud-Ouest.

Nous reprenons nos motos, scooters et voitures direction Plumetot : le cadran se trouve dans un médaillon, plutôt original avec une devise en latin qui attire notre attention. Finalement on se met d’accord c’est écrit « A Salis Ortu » qui signifie « Du lever du Soleil» (merci Google).

On repart vers Périers-sur-le-Dan, petites ruelles où les locaux sont méfiants; mais qui sont ces bikers !? le cadran se trouve sur la façade d’un ancien tabac.

À Saint Aubin d’Arquenay, petite déception me concernant: le cadran semble avoir été déplacé. Il est juste sous la gouttière du toit, à l’ombre. On ne s’attarde pas trop et on remonte sur nos 2 roues direction le château de Bénouville.

Là Gérard fait jouer ses relations et on nous ouvre les portes du château. Merci Gégé. Le parc du château est magnifique. Un cadran « double face » : une face déclinant de l’après-midi et une autre déclinant du matin avec la devise « ultima Latet », qui signifie « La dernière est cachée ». On profite du parc pour une pause bien méritée : boissons et gâteaux. Nicolas sort une lunette solaire pour une observation du soleil, des protubérances sont bien visibles sur le pourtour.

J’en profite pour vous donner 2 liens : https://sdo.gsfc.nasa.gov/ et https://www.spaceweatherlive.com/fr.html si voulez suivre l’activité solaire en temps réel et connaître les pics d’activité de notre astre.

Enfin la balade prend fin avec 3 derniers cadrans : un à Hérouvillette, sur l’église, lui aussi double face, un autre à Escoville sur la façade d’un bâtisse. il n’est pas déclinant, bizarre. Serions nous orientés plein sud? On a tous vérifié avec une boussole! Eh bien oui bingo plein sud! Et enfin Cagny avec un magnifique cadran sur l’église et une équation du temps. Retour au parking pour se dire au revoir. Des badauds curieux et la Harley de Gégé qui a la cote.

Merci Pascal pour avoir organisé cette balade. J’ai hâte de découvrir le second volet .

Christophe BUZZACARO

Lien de téléchargement des photos de Gérard : https://we.tl/t-2cBNeYjiop

Les photos de Nicolas sont accessibles ici: https://photos.app.goo.gl/oZXycS7gFStftzHJ8